La Grande-Bretagne veut criminaliser la négation du réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est-il réellement du à l’activité humaine? Cette question risque de bientôt ne plus se poser puisqu’elle risque de devenir illégale, purement et simplement! Car il n’est pas bon de mettre en doute le réchauffement climatique, Philippe Verdier en sait quelque chose, après son livre sur le sujet dans lequel il remet en question les versions officielles, il s’est vu interdire d’Antenne.

Et donc, le négationnisme va finir par entrainer pas mal de monde devant des tribunaux si la décision se concrétise.

rechauffement

Nous vous laissons apprécier ce qui nous attend avec la cour de justice internationale climatique qui serait créée à l’initiative par la Grande Bretagne ( l’une des première places financières au monde) !

Qu’est-ce que ça signifie ? Tout simplement que nier le réchauffement climatique d’origine humaine va devenir illégal et passible de poursuites.

Grâce à la sagacité exemplaire de la journaliste canadienne Donna Laframboise qu’il faut remercier ici, on découvre que le totalitarisme climatique planétaire se met progressivement en place sous l’égide des Nations-Unies. L’information a été reprise ce 11 octobre 2015 par The Telegraph, un quotidien britannique connu pour ses opinions de gauche modérée. Il s’agit d’un fait révélateur de ce qui attend la population de la planète entière (voir le lien).

À la fin du mois de septembre dernier, s’est tenue dans les locaux de la Cour Suprême britannique une conférence sponsorisée par le King’s College, le gouvernement britannique, la Cour Suprême britannique, l’Asia Development Bank et l’UNEP (United-Nations Environment Program). Ce dernier organisme onusien est également le principal pourvoyeur de fonds de l’IPCC. Cette conférence réunissait des juges, des professeurs universitaires de droit, des avocats et naturellement, bien que jamais l’identité et la provenance des participants ne furent révélées, des représentants mandatés par la famille royale britannique. Il s’agissait de mettre en place une cour de justice internationale climatique.

Qu’est-ce que ça signifie ? Tout simplement que nier le réchauffement climatique d’origine humaine va devenir illégal et passible de poursuites. En d’autres termes puisqu’un accord global sur le climat est loin d’être acquis lors de la prochaine réunion COP21 à Paris, il faudra donc légiférer à l’échelle mondiale et ce sera l’affaire des Nations-Unies. Ça rappelle tout simplement la mise en place des tribunaux de l’Inquisition mis en place par la papauté. Ce sera, selon les informations recueillies par cette journaliste canadienne à la Cour Internationale de Justice de statuer sur les cas de déni climatique individuels, de la part de gouvernements ou d’entreprises industrielles et/ou commerciales.

Sans reprendre mots pour mots l’article du Telegraph, on peut imaginer que les Chinois et les Indiens vont doucement rigoler à Paris quand on leur demandera les larmes aux yeux de réduire leurs émissions de carbone alors que l’essentiel de l’énergie électrique produite par ces pays repose sur le charbon et le pétrole. Il en est de même du Japon qui a timidement redémarré un seul réacteur nucléaire depuis l’arrêt total de la production électronucléaire du pays après le grand tremblement de terre du 11 mars 2011. Idem pour l’Australie, le Canada, le Brésil et encore plus les USA qui n’accepteront jamais de sacrifier leur industrie pour satisfaire les lubies de l’IPCC et de l’UNEP. Le COP21 ne collectera que des déclarations de bonnes intentions qui ne seront jamais suivies d’effet, voilà quel en sera le résultat.

On comprend donc mieux qu’instaurer une loi climatique mondiale coercitive ne soit plus que le seul moyen restant pour imposer les vues totalitaires du 0,01 % de la planète. C’est un grand pas vers le retour aux heures sombres du nazisme et du totalitarisme bolchévique qu’on croyait disparues à jamais …

« Bienvenue dans un monde meilleur », tel était le slogan en exergue des émissions de Nicolas Hulot sponsorisées par Rhône-Poulenc …

Source :http://www.telegraph.co.uk/comment/11924776/Judges-plan-to-outlaw-climate-change-denial.html et http://nofrakkingconsensus.com

Traduction: Le pouvoir mondial

Et cela risque de faire beaucoup de monde poursuivit en justice, comme cela sera le cas avec le Professeur de Harvard, Robert Stavins:

Le Professeur de Harvard, Robert Stavins a jeté, le mois passé, un pavé de plus dans la mare. Une révélation de plus. Chaque jour des voix s’élèvent pour dénoncer les tripotages des gouvernements, des officines liées à l’ONU, du GIEC et des organisations écologiques diverses pour faire croire au réchauffement climatique et même aux « changements climatiques ».

Dernièrement dans un meeting sur le climat à Berlin, trois-quarts d’un document aurait été volontairement effacé pour dissimuler des vérités.
Ce professeur était l’un des deux coordinateurs d’un rapport clé qui devait être publié par l’ IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change). Ce rapport était lié à la coopération entre les pays pour la réduction des émissions carbonées.
Il a été profondément affecté lorsqu’il était dans ce groupe de travail, où lui et un autre scientifique étaient entourés par une cinquantaine d’officiels gouvernementaux.
Les réunions sur le climat sont toutes noyautées par des politiciens de tous les pays.

La plupart d’entre eux lui ont dit que son texte n’était pas en ligne avec leurs intérêts et les négociations multilatérales qu’ils avaient menées par ailleurs. En clair les conclusions des scientifiques dérangeaient leurs combines.
Beaucoup de ces politiques travaillent sur un nouveau traité qui remplacerait le protocole de Kyoto en 2015 (encore un traité opaque).
L’une des conclusions faites par ce Professeur est que le contenu de tous ces rapports est dicté par des politiques.
Nous n’avons malheureusement pas les détails de ce que les gouvernements ont dicté, ni quels pays était impliqués. Nous avons compris que presque tous les pays importants étaient représentés.

Mais ceci démontre bien que les citoyens n’ont pas accès aux vraies informations. Que tous les rapports qui sont publiés sur le climat ne valent rien.
Les motivations des Etats sont financières. Les Etats menant des politiques de dilapidation de l’argent public, cherchent par tous les moyens de gonfler leurs recettes. La trouvaille qui marche : faire peur aux citoyens avec les supposées catastrophes climatiques.

Ainsi de sombres tractations aboutissent à des propagandes alarmistes :
– La température du globe augmente.
C’est totalement faux. La température moyenne de notre planète n’a plus bougé depuis 17
ans.
– C’est le CO2 qui est responsable du changement climatique.
Faux. On sait qu’une grande partie de CO2 profite à la croissance végétale, et que les
océans absorbent une partie du CO2, qui aboutit à la précipitation de carbonates.
Les vraies scientifiques savent que c’est le soleil qui détermine le climat.

– L’eau des océans monte.
Oui de quelques millimètres. On est très loin des prévisions catastrophistes qui
annonçaient pour la fin du siècle la disparition de pays entiers.
En réalité, la hauteur des océans a toujours fluctué au cours des ères. Il faut revoir ses
connaissances sur la tectonique des plaques et sur le volcanisme très actif. La Terre est
une planète tellurique, apparemment les politiciens ne le savent pas.
– Les glaciers fondent au Pôle nord. Oui partiellement, mais ils s’agrandissent au Pôle Sud.

Nous pourrions continuer d’égrener encore beaucoup de fables que l’on nous raconte.
Toutes ces calamités supposées sont des prétextes pour vous taxer : votre chauffage, votre carburant, votre électricité….. et tout le reste, puisque tout ce que nous consommons demande de l’énergie.

Que de mensonges on vous fait avaler, pour vous faire les poches !

JACQUES D’EVILLE

Source: Politics.be

Ne vous demandez pas comment lutter contre le réchauffement climatique, mais à qui est-ce que cela profite réellement? Pas sûr que cela soit à l’humanité…

Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2015/10/18/la-grande-bretagne-veut-criminaliser-la-negation-du-rechauffement-climatique/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s